Observatoire international de la démocratie participative

CAT | EN | ES | FR | PT
IOPD logo
Menu

Expériences

Cadre de Concertation Communale (CCC) comme moyen de participation Citoyenne à la planification communale

  • Mauritanie
  • Banlieues Du Monde Mauritanie / Sebkha
Cette expérience a été présenté comme expérience au X Prix OIDP "Bonne Pratique en Participation Citoyenne"

Description

L’exode rural et la sédentarisation brutale d’une large partie de la population mauritanienne ont généré une nouvelle pauvreté urbaine, aggravée par la fragilisation du tissu familial et social. La nouvelle réalité politico-économique du pays et la recomposition du jeu d’acteurs institutionnels suscitent de nouveaux espoirs mais interrogent sur la redistribution des ressources, vecteur clé de la stabilité du pays et de son développement socioéconomique. Dans ce contexte, démocratie et cohésion sociale constituent deux processus indissociables, notamment au niveau des collectivités territoriales et plus particulièrement dans la capitale,

Nouakchott, qui concentre à elle seule plus du tiers des habitants du pays.

Afin de préserver la cohésion sociale, il convient de renforcer l’action publique à travers une collaboration accrue entre l’Etat, élus locaux et société civile.

Le projet« Gouvernance Locale et Cohésion Sociale (GL&CS) » s’inscrit dans cette volonté gouvernementale, partagée par les élus locaux..

Ainsi, avec le soutien du projet, la commune de Sebkha a déjà mis en place un Comité de Concertation Communale (CCC) en application dudit arrêté 680 du MIDEC. Ce comité regroupe des membres de la société civile locale, des élus locaux, des personnes ressources de la commune et des représentants de l’Etat afin d’échanger notamment sur le développement de la commune, et de planifier les futurs projets qui seront mis en œuvre.

Le Comité de Concertation Communale (CCC) a un rôle consultatif. Il aide le conseil municipal dans son processus de réflexion et de décision prioritaire concernant notamment la planification des actions de développement au sein de la commune au bénéfice des populations (PDC).

Le CCC est à la fois un instrument d’appui à la gestion locale et un espace de renforcement du lien social entre les différents acteurs du développement communal. Il donne son avis sur tous les projets de développement local à même d’avoir un impact social sur le quotidien ou le devenir des habitants de la commune.

Il émet des recommandations et propositions au conseil municipal.

Les principales missions du CCC sont définies comme suit :

-       Il est l’organe élargi de pilotage du plan de développement de la commune (PDC) et rend compte au conseil municipal, maitre d’ouvrage : diagnostic, planification, validation, programmation, financement, suivi-évaluation ;

-       Il est force de proposition et d’élaboration de projets concertés pertinents ;

-       Il est force de proposition sur la gestion des services publics marchands ;

-       Il est consulté par les Partenaires Techniques et Financiers et la commune si le dialogue entre les deux parties concerne un appui au développement local;

-       Il participe aux activités et projets de développement de la commune comme appui- conseil;

-       Il suit les projets mis en œuvre sur le territoire communal ;

-       Il informe la population sur l’action de la commune ;

-       Il développe et anime une culture commune de la concertation entre les habitants, les usagers et les élus, afin d’apaiser les conflits et renforcer la cohésion sociale.

Qui sont les acteurs du CCC ?

Le comité de concertation communale est composé de :

-       Elus locaux

-       Représentants de l’administration et des services techniques déconcentrés

-       Agents communaux

-       Leaders communautaires et d’opinion

-       Représentants des Organisations de la Société Civile Locale (OSCL)