Observatoire international de la démocratie participative

CAT | EN | ES | FR | PT
IOPD logo
Menu

Nouvelles

La Présidence et le Secrétariat Général de l’OIDP se réunissent pour coordonner la période de travail 2016-2017

Une délégation de la ville de Montréal s’est déplacée à la ville de Barcelone pour préparer les activités de la période 2016-2017.

La ville de Montréal qui a assumé la présidence de l'OIDP dans le cadre de 16ème Conférence célébrée en mai 2016 dans la ville de Matola, au Mozambique va être à la tête de l'OIDP dans cette nouvelle période avec quelques objectifs stratégiques. En premier lieu obtenir que des villes et des organisations nord-américaines se rallient à l'OIDP, pour donner un plus grand rôle à ce continent, agrandir l'éventail de thématiques que l'OIDP traite et entamer le débat sur l'organisation et mission de l’Observatoire.

Office de Consultation Publique de Montréal (OCPM) est l'entité de la ville de Montréal qui va coordonner la présidence sous le mandat du maire Denis Coderre. Précisément, la présidente de l’Office Dominique Ollivier, son Secrétaire général Luc Doray (qui sera le coordinateur de la 17ème Conférence de l'OIDP) et Guy Grenier (coordinateur programmatique de la Conférence) se sont déplacés à Barcelone pour avoir des réunions de travail avec le personnel du Secrétariat Technique de l'OIDP, avec le Conseil municipal de Barcelone et avec personnel de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis) et de Metropolis (section des villes métropolitaines de CGLU).

L'équipe de Montréal s'est réunie avec Mme. Gala Pin Conseillère de Participation et de Districts et Secrétaire Générale de l'OIDP, pour échanger des expériences de participation et d'idées vis-à-vis de l'OIDP. Les deux villes partagent des inquiétudes sur une participation plus inclusive des groupes vulnérables ainsi que l'utilisation des nouvelles technologies pour l’empowerment de la citoyenneté. Les deux thématiques seront des lignes de travail de l'OIDP.

Finalement la délégation s'est aussi réunie avec membres de CGLU, spécialement avec la Commission d’Inclusion Sociale (CISDP) et de Metropolis pour expliquer le projet de la présidence et pour penser aux activités communes vis-à-vis de l'année suivante.