Observatoire international de la démocratie participative

CAT | EN | ES | FR | PT
IOPD logo
Menu

Nouvelles

Élections législatives régionales de 2017 en Basse-Saxe

Les élections législatives régionales de 2017 en Basse-Saxe (Allemagne) ont eu lieu dimanche 15 octobre 2017. Le taux de participation a été du 63,1%.

Contexte
Après les élections législatives de 2013, une coalition rouge-verte entre le SPD et les Verts a été formée, avec une majorité d'un siège au Landtag de Basse-Saxe. Après que le parlementaire écologiste Elke Twesten ait fait défection à la CDU le 4 août 2017, la coalition a perdu sa majorité, ce qui a incité le Premier ministre Stephan Weil à organiser une élection anticipée pour le 15 octobre. Le Landtag a été officiellement dissous le 21 août après que 135 des 137 parlementaires aient voté en faveur, avec 91 votes requis pour sa dissolution.
 

Mode de scrutin

Le Landtag est constitué de 135 députés, élus pour une législature de cinq ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel d'Hondt.

Chaque électeur dispose de deux voix : la première lui permet de voter pour un candidat de sa circonscription, selon les modalités du scrutin uninominal majoritaire à un tour, le Land comptant un total de 87 circonscriptions ; la seconde voix lui permet de voter en faveur d'une liste de candidats présentée par un parti au niveau du Land.

Lors du dépouillement, l'intégralité des 135 sièges est répartie en fonction des secondes voix récoltées, à condition qu'un parti ait remporté 5 % des voix au niveau du Land. Si un parti a remporté des mandats au scrutin uninominal, ses sièges sont d'abord pourvus par ceux-ci.

Dans le cas où un parti obtient plus de mandats au scrutin uninominal que la proportionnelle ne lui en attribue, la taille du Landtag est augmentée jusqu'à rétablir la proportionnalité.

 

Résultats

Les résultats préliminaires officiels ont placé le Parti social-démocrate (SPD) en tête avec 36,9% des voix, suivi de la CDU avec 33,6. Les Verts ont gagné 8,9 pour cent et le Parti Démocratique Libre (FDP) est entré avec 7,5 pour cent.

Le partit classifié de populiste d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) pourrait faire son entré dans le parlement de l'Etat avec 6,2 pour cent.

Le résultat de 4,6% de la Gauche signifie qu'en dépit de l'augmentation de sa part du vote de 1,5 point de pourcentage, il ne dépassera pas les 5% d'obstacle à la représentation parlementaire.

Plus d'information (le Point)

Wikipedia