Observatoire international de la démocratie participative

CAT | EN | ES | FR | PT
IOPD logo
Menu

Nouvelles

Élections municipales québécoises de 2017

Les élections municipales québécoises de 2017 ont eu lieu le 5 novembre 2017. À travers ces élections les québécois devaient élire les maires et les conseillers de chacune des municipalités locales du Québec, ainsi que les préfets de quelques municipalités régionales de comté.

Le vote itinérant et anticipatif c'est échelonné du 28 au 30 octobre, tandis que le vote par correspondance c'est terminé le 3 novembre. Finalement le scrutin s'est déroulé le 5 novembre.

Le taux de participation, au Québec, pour l'ensemble des municipalités dont la mairesse ou le maire ont été élus au scrutin s'établit à 44,8 %. Ce taux est inférieur à celui de 2013 où il était de 47,2 %. Toutefois, le taux de participation de 2017 est similaire à ceux de 2009 et de 2005, respectivement de 44,8 % et de 44,5 %.

Palier local

Le palier local de l'organisation municipale est constitué de la municipalité locale et, dans certaines municipalités, de l'arrondissement ou de l'agglomération.

L'organisation municipale au Québec 

La municipalité locale

Plus de 1 100 conseils municipaux sont répartis sur l'ensemble du territoire québécois. Les municipalités locales qu'ils représentent sont de tailles et de niveaux d'urbanisation très variables. Une grande majorité d'entre elles sont rurales et comptent peu d'habitants. À l'opposé, les 10 plus grandes villes regroupent près de 50 % de la population québécoise. Dans ce contexte, les enjeux, les capacités financières, les pouvoirs et les services offerts varient d'une municipalité à l'autre.

Les municipalités possèdent des pouvoirs d'intervention dans plusieurs domaines, notamment l'aménagement et l'urbanisme, les axes routiers municipaux, l'approvisionnement en eau potable, le pouvoir de taxation et d'évaluation foncière et le développement communautaire, des loisirs et de la culture.

Chaque municipalité est composée d'un conseil formé d'une mairesse ou d'un maire et d'un minimum de six conseillères ou conseillers.

Plus d'information

Site officiel des résultats 

 

Élection à Montréal

Vidéo explicatif de la Démocratie Locale et du système politique à Montréal  

Quelques faits saillants :

Les élus :

  • Le 5 novembre 2017, un scrutin s'est tenu à au moins un poste électif (maire ou conseiller) dans 842 municipalités locales et 10 MRC. Ce sont donc 561 postes de maire, 2 909 postes de conseiller et 10 postes de préfet qui ont ainsi été pourvus par scrutin en 2017.
  • Un total de 4 471 personnes ont été élues sans opposition, un nombre légèrement supérieur à celui de 2013 où c'était le cas pour 4 390 élus. Toutefois, le nombre de municipalités dont le conseil est entièrement élu sans opposition a diminué, passant de 246 en 2013 à 217 en 2017.

Les femmes élues :

  • À la suite de ces élections, la représentation féminine totale au sein des conseils municipaux a augmenté. Ainsi, 205 femmes sont élues à un poste de maire et 2 358 à un poste de conseiller. En 2013, 190 femmes avaient été élues mairesses et 2 204, conseillères. Elles comptent donc maintenant pour 32,3 % des élus, une hausse de 2,4 points de pourcentage par rapport à 2013.
  • On compte maintenant 34,7 % des conseils municipaux composés de façon paritaire, c'est-à-dire où la proportion de femmes se situe entre 40 % et 60 %.

Les nouveaux élus :

  • Parmi l'ensemble des élus, 41,7 % n'occupaient aucun poste électif au début de la période électorale. De ces nouveaux élus, 37,3 % sont des femmes et 36,5 % ont moins de 44 ans.

L'âge des élus :

  • Les jeunes de 18 à 34 ans représentent, en 2017, 8,3 % de tous les élus, une proportion stable par rapport à 2013.
  • Depuis 2005, la proportion des élus âgés de 65 ans ou plus est en hausse. Ainsi, alors que les élus âgés de 65 ans et plus représentaient 8,5 % des élus en 2005, cette proportion est de 20,1 % en 2017.

Le taux de participation :

  • Le taux de participation, au Québec, pour l'ensemble des municipalités dont la mairesse ou le maire ont été élus au scrutin s'établit à 44,8 %. Ce taux est inférieur à celui de 2013 où il était de 47,2 %. Toutefois, le taux de participation de 2017 est similaire à ceux de 2009 et de 2005, respectivement de 44,8 % et de 44,5 %.

Les candidats et les postes vacants :

  • Rappelons que 12 954 hommes et femmes ont brigué l'un ou l'autre des postes de maire, de conseiller municipal ou de préfet.
  • Au total, 4 041 femmes se sont portées candidates pour occuper un siège au sein de leur conseil municipal, dont 385 pour un poste de maire. Elles ont été particulièrement présentes chez les 18-44 ans alors qu'elles représentaient 40,5 % des candidats de ce groupe d'âge. Entre 2005 et 2017, le nombre de femmes candidates est passé de 24,7 % à 31,3 %.
  • 80 postes n'ont pu être pourvus au terme du premier appel de candidatures. Les procédures électorales ont été ou seront donc reprises afin de les pourvoir.

Liens connexes :

  • Les résultats des élections municipales 2017 sont exposés, par municipalité, sur le site electionsmunicipales.quebec. Ces résultats sont saisis par chacun des présidents d'élection locaux.
  • Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire publie des données statistiques sur les candidatures et les élus sur le site www.presentezvous.gouv.qc.ca, statistiques compilées à partir des informations saisies par les présidents d'élection. Vous pouvez également consulter ce site pour obtenir des renseignements sur l'organisation municipale au Québec ainsi que sur le rôle du conseil municipal et des élus.