Observatoire international de la démocratie participative

CAT | EN | ES | FR | PT
IOPD logo
Menu

Évenéments

Sommet Mondial des dirigeants locaux et régionaux et le Congrès Mondial de CGLU, Durban, Novembre 2019

Le Sommet Mondial des dirigeants locaux et régionaux et le Congrès Mondial de CGLU a réuni plus de 3 000 représentants provenant du monde entier. Nous avons sélectionné les évènements du Congrès en lien avec les activités de l'OIDP.

Le Sommet Mondial des dirigeants locaux et régionaux et le Congrès Mondial de CGLU s'est terminé le vendredi 15 novembre après cinq jours intenses de débats et sessions autours de quatre grands axes: le circuit Town Hall, le circuit Assemblée, le circuit Local4Action et le circuit statutaire.

Les principaux évènements du Congrès étaient notamment la Déclaration Politique de Durban - Concevoir le Futur de notre Mouvement Municipaliste et son Renouvellement, la Déclaration Finale de l'Assemblée Mondiale des dirigeants locaux et régionaux. Ces derniers permettront de définir les actions à venir de CGLU et ainsi influencer sur les Agendas mondiaux multilatéraux.

L'Observatoire International de la Démocratie Participative, en tant que réseau des gouvernements locaux, partage les principes adoptés dans la Déclaration Politique de CGLU.

 

Assemblée Plénière Réinventer la démocratie Locale

La séance plénière était animée par Sanjay Pradhan, PDG de l'Open Government Partnership, qui a ouvert la session en décrivant quatre dimensions de la réinvention de la démocratie locale: la participation du public au budget municipal; permettre aux citoyens de superviser et rendre compte de la mise en œuvre des politiques publiques; la tenue d'un registre de lobbying pour freiner le trafic d'intérêts; et l'émancipation des minorités.

Ada Colau, maire de Barcelone, présidente de la région métropolitaine de Barcelone et coprésidente de CGLU, a également fait partie des participants et a souligné que les citoyens peuvent être une ressource importante lorsque les autorités locales ont des contraintes financières ou manquent de moyens.

La maire de Tunis, Souad Abderrahim, a souligné que la décentralisation est fondamentale pour la démocratie, mais requiert l'engagement et la participation des citoyens. Elle a souligné que la connectivité numérique entre le gouvernement et les citoyens peut aider la démocratie locale.

Roland Ries, maire de Strasbourg et co-président de CGLU, a mis en garde contre les effets pervers du populisme et a déclaré que, pour défendre la démocratie, celle-ci doit être continuellement améliorée. Keboitse Machangana de International IDEA a rappelé aux participants que, même si le nombre de démocraties augmente, la qualité de la démocratie diminue. Elle a également souligné que la démocratie ne concernait pas que les droits civiques et politiques, mais impliquait aussi les droits sociaux et économiques.

Amos Masondo, président du Conseil national des provinces d'Afrique du Sud, a souligné que le droit, et en particulier la Constitution, est essentiel à la démocratie et que la réinvention de la démocratie doit rester à l'ordre du jour.

 

Lab OIDP - L'écoute citoyenne et la démocratie locale au centre de la gouvernance

L'OIDP a co-organisé une session de laboratoire lors du congrès de CGLU et du Sommet mondial, plus d'information.

 

Pilotes pour la Démocratie

CGLU et International IDEA collaborent afin de créer un outil d'évaluation de la démocratie locale. Un groupe pilote de gouvernements locaux a été créé pour le définir et le tester. Dans le cadre du Congrès, une réunion du groupe de travail a été organisée avec les représentants de Barcelone, Porto Alegre, Subang Jaya et de nombreuses municipalités italiennes à travers l'AICCRE.

 

Présentation de la 19ème conférence annuelle de l'OIDP

L'OIDP, avec d'autres organisations telles que la Plateforme Mondiale pour le Droit à la ville; la Commission CGLU sur l'inclusion sociale, la démocratie participative et les droits humains(CIDSDPDH); le Projet Migration de ville à ville en Méditerranée (MC2CM) et la ville coréenne de Gwangju ont accueilli le Centre pour le droit à la ville et les droits humains dans l'espace d'exposition du Sommet.

Dans cet espace où se sont tenues diverses réunions, le jeudi 14 novembre, a eu lieu une présentation de la prochaine conférence annuelle de l'OIDP à Iztapalapa (Mexico) et un débat entre les intervenants de la conférence. Le maire de Valongo, José Manuel Ribeiro, le président de Plaine Commune, Patrick Braouzeck, la directrice exécutive des relations internationales de Mexico, Mariana Flores, le directeur des relations internationales de Nanterre Djamel Sandid, le directeur des relations internationales de Puerto Montt Claudio Sule ou encore la coordinatrice de la commission CISDP, Amanda Flety.

Les membres de l'OIDP présents à la Conférence ont également participé à d'autres sessions autour du droit à la ville, celles organisées par la Communauté CGLU de pratiques de gouvernement ouvert ainsi qu'à diverses autres sessions thématiques et assemblées du Congrès.

 

Plus d'informations :

Rapport IISD https://enb.iisd.org/uclg/2019/

https://enb.iisd.org/download/pdf/sd/enbplus231num20e.pdf 

https://durban2019.uclg.org/en/themes-info 

Déclaration politique de Durban (Anglais): https://www.uclg.org/sites/default/files/uclg_thedurbanpoliticaldeclaration_en_rv.pdf

Déclaration politique de Durban (Espagnol) https://www.uclg.org/sites/default/files/uclg_thedurbanpoliticaldeclaration_es_0.pdf