Menu

L'OIDP a célébré sa semaine virtuelle de la 20ème conférence

L'OIDP a organisé les sessions virtuelles de la conférence 2021 du 29 novembre au 2 décembre.

Description

En collaboration avec Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) et les membres promoteurs de l'OIDP, trois sessions virtuelles ont été organisées couvrant les principales priorités thématiques de notre réseau, ainsi que l'Assemblée générale annuelle.

 

 

La première session a porté sur le rôle de la participation citoyenne dans la transformation écologique, l'un des principaux axes de travail de l'OIDP. La réunion a débuté par une ouverture officielle par l'adjointe au maire de Cocody, Nelly Ouassenan, représentant le maire et président de l'OIDP, Emilia Saiz, secrétaire générale de CGLU, et Marc Serra, secrétaire général de l'OIDP et adjoint au maire de Barcelone. 

 

La Secrétaire Générale de CGLU a modéré la première partie du panel dans lequel différents maires tels que José Manuel Ribeiro de Valongo ou Peter Jansson d'Åre, des élus ainsi que des agents ont présenté leurs expériences et réflexions sur l'importance d'intégrer le point de vue et la collaboration des citoyens dans la transformation écologique des villes et des territoires. Le maire Ribeiro a souligné que " nous ne pouvons pas avoir peur d'impliquer les citoyens, de plus en plus de personnes ont besoin de faire face à des défis qui sont considérés comme des rêves. "

 

Rodrigo Messias du Secrétariat mondial de CGLU a modéré la deuxième partie du panel, à laquelle ont participé d'autres représentants de gouvernements locaux et des experts. Différentes expériences et modèles ont été présentés, soulignant que la participation des citoyens est indispensable pour réaliser une transition écologique juste et aboutissante.

 

Note conceptuelle, ordre du jour et présentations des intervenants

 

Les moments forts de la session sur Twitter

 

Vidéo de la session Participation citoyenne à la transformation écologique :

 

 

La deuxième session organisée le 30 novembre a passé en revue la démocratie locale à travers les différentes stratégies, mécanismes et plans visant à la revitaliser. Maires, conseillers municipaux, représentants des collectivités locales et experts ont partagé leurs expériences pour renforcer la démocratie, la confiance dans les institutions et le dialogue civique au niveau local. Des budgets participatifs aux assemblées citoyennes élus par tirage au sort, en passant par la culture comme pilier de ce renouveau démocratique, de nombreux exemples ont été présentés.

 

Selon Marc Serra, secrétaire général de l'OIDP et adjoint au maire de Barcelone, " au moment où des décisions difficiles doivent être prises en tant que gouvernement, des décisions impopulaires ou qui impliquent des renoncements, nous pouvons sortir les décisions du système des partis et en faire participer des citoyens concernés. "

 

Note conceptuelle, ordre du jour et présentations des intervenants

 

Les points forts de la session sur Twitter

 

Vidéo de la session revisitant la démocratie locale :

 

 

Le 1er décembre a eu lieu la session sur le municipalisme, les mouvements sociaux et les approches féministes, organisée conjointement avec la commission inclusion sociale, démocratie participative et droits humains de CGLU. Des femmes maires, conseillères et autres représentantes de gouvernements locaux ou de mouvements sociaux ont participé à deux panels sur les villes et le municipalisme à travers la perspective de genre et sur le municipalisme féministe. L'importance d'intégrer les mouvements sociaux dans le nouveau municipalisme a également été évoquée.  

 

Pour citer Gissela Chalá, adjointe au maire de Quito : " Il est nécessaire de réorganiser les villes à partir d'une approche féministe, des villes qui prennent soin et garantissent les droits, et l'opportunité de la construction sociale de l'habitat, en donnant la priorité au bien commun et au bien vivre. "

 

Note conceptuelle, ordre du jour et présentations des intervenants (en anglais)

 

Les points forts de la session sur Twitter

 

Vidéo de la session Municipalisme, mouvements sociaux et approches féministes :

 

 

L'Assemblée Générale de l'OIDP présidée par Jean-Marc Yace, maire de Cocody et Clara Brugada, maire d'Iztapalapa a clôturé cette semaine d'activités virtuelles. Eric Piolle, maire de Grenoble a pris la présidence du réseau et a présenté la XXI Conférence de l'OIDP qui aura lieu du 7 au 10 décembre à Grenoble.

 

Cette réunion interne des membres a permis de présenter les rapports de gestion, de discuter du plan de travail pour 2022 et diverses questions de gouvernance du réseau. La ville tunisienne de Sfax rejoint le comité de coordination de l'OIDP aux côtés de Barcelone, Cocody, Grenoble, Iztapalapa, Montréal et Valongo.

 

Enfin, la ville de Rio de Janeiro a été élue par vote secret via la plateforme participate.oidp.net pour accueillir la conférence OIDP en 2023.